Particulier
Particulier

1. Vérifier que vous êtes inscrit sur la liste d’aptitude du CDG

 

A la différence des autres fonctions publiques, la réussite à un concours de la fonction publique territoriale n’est pas suivie d’une affectation automatique sur un poste. En effet, le recrutement dans la fonction publique territoriale se caractérise par une liberté de choix et de recrutement laissé aux employeurs (les collectivités territoriales) et aux lauréats de concours. Cela signifie que les collectivités territoriales n’ont pas d’obligation d’embauche, et inversement que le lauréat d’un concours peut, lui aussi, choisir son employeur, soit en fonction du poste proposé, soit en fonction de son implantation géographique.

 

Tout lauréat de concours est inscrit par ordre alphabétique sur une liste d’aptitude officielle et nationale, gérée par l’organisateur du concours. Cette liste constitue un vivier de candidats pour les employeurs publics locaux. Il est donc impératif de mettre à jour vos coordonnées dès qu’un changement intervient afin que les recruteurs puissent vous contacter facilement.

 

L’inscription sur cette liste d’aptitude est valable deux ans et renouvelable deux fois, à condition que le lauréat ait demandé par écrit à être maintenu sur la liste d'aptitude au terme des deux premières années suivant son inscription initiale et au terme de la 3ème année. La demande écrite de réinscription doit parvenir au centre de gestion organisateur du concours dans un délai d'un mois avant l'expiration de la 2ème année d'inscription ; il en est de même à l'expiration de la 3ème année d'inscription.

 

Le décompte de cette période de quatre ans est suspendu pendant la durée des congés parental, de maternité, d'adoption, de présence parentale et d'accompagnement d'une personne en fin de vie, ainsi que du congé de longue durée et de celle de l'accomplissement des obligations du service national. Il est également suspendu pour les élus locaux jusqu'au terme de leur mandat. Il est également suspendu lorsqu'un agent contractuel est recruté pour pourvoir un emploi permanent sur le fondement de l'article 3-1 de la présente loi alors qu'il est inscrit sur une liste d'aptitude d'accès à un cadre d'emplois dont les missions correspondent à l'emploi qu'il occupe.

Les justificatifs précisant les dates de début et de fin de période à comptabiliser doivent être transmis au centre de gestion organisateur du concours.

 

Pendant cette durée, le lauréat doit conduire sa démarche de recherche d’emploi. A l’issue de ces quatre ans, le lauréat qui n’a pas été recruté perd le bénéfice de son concours.

 

2. Définir votre projet professionnel

 

Avant même de rédiger son CV ou de rechercher une offre d'emploi, la définition d'un projet professionnel est indispensable. Il va vous permettre de répondre aux questions suivantes :

- Quel est l'essentiel de votre savoir-faire ?

- Quels sont vos objectifs et motivations ?

- Qui êtes-vous, quels sont vos traits de personnalités principaux ?

 

La définition du projet professionnel :

- Elle aide à la rédaction du CV, à mettre en évidence votre expérience et vos atouts,

- Elle aide à la rédaction de la lettre de motivation,

- Elle aide à sélectionner exactement les offres qui correspondront à votre profil,

- C'est une préparation à l'entretien d'embauche : Les questions qui vous seront posées ont pour but de mieux vous connaître, de comprendre le pourquoi de votre candidature et de voir si votre profil répond aux attentes du recruteur. Cette étape vous permet de répondre à ces questions.

 

Il ne faut pas la négliger !

 

Quelques conseils pour définir ce projet professionnel :

- Développez votre connaissance de l’environnement territorial en lisant la presse spécialisée et en consultant les sites internet spécialisés

- définissez les métiers qui vous correspondent à l’aide du répertoire des métiers territoriaux

- Repérez les offres proposées par les collectivités territoriales (communes, conseils généraux, conseils régionaux et tous les établissements publics rattachés, communautés de communes, communautés d’agglomérations, communautés urbaines, syndicats intercommunaux, centres communaux d’action sociale). Vous pourrez ainsi vous familiariser avec les profils les plus demandés

- Repérez vos atouts et vos faiblesses par rapports aux offres mises sur le marché de l’emploi territorial : préparez les arguments qui vous permettront de valoriser le parcours de formation initiale dont vous bénéficierez après votre recrutement, pensez à votre expérience professionnelle, et si elle fait défaut, vous pouvez peut-être mettre en valeur des stages pratiques que vous aves suivis dans le cadre des formations initiales ou de « petits boulots »

- Définissez votre mobilité géographique : le concours donne vocation à occuper un poste sur tout le territoire national. Bien entendu, plus votre mobilité est large, plus vous multipliez vos chance d’être recruté. Sachez qu’il y a dans certaines régions plus d’offres que de candidats. Il n’est pas rare que des offres soient proposées à plusieurs reprises, les employeurs ne recevant pas toujours suffisamment de candidatures pour se donner la possibilité de choisir

 

3. Mettre à jour votre Curriculum Vitae

 

Le premier reflexe à avoir après la réussite d’un concours est la mise à jour de votre CV.

En effet, il est essentiel de mettre en avant les éléments de votre formation et de votre parcours professionnel qui pourraient intéresser les collectivités : le CV est votre ambassadeur, il doit donner envie de vous rencontrer.

Aussi, quelques « règles » peuvent être suivies pour rendre votre CV le plus attractif possible :

 

Présentation générale

Papier : Blanc, de qualité, propre, recyclé si vous êtes engagé pour l’environnement...

Mise en page agréable : Clarté de présentation, alignement des marges, pas de surcharge...

Ecrire les chiffres en chiffres et pas en lettres

Respecter les règles de ponctuation

 

Informations

Etat civil précis

Mise en évidence de certaines informations (lauréat de concours, travailleur handicapé...)

Titres harmonisés et clairs

Vocabulaire accessible à tous

Expériences datées (expérience la plus récente en premier puis remontée dans le temps)

Termes, chiffres et dates exactes

 

Caractéristiques du CV

Sécurisant

Bref

Percutant

Impeccable

Clair

Complet

 

Ce qui doit se dégager du CV

Mise en correspondance du parcours avec le poste (le CV est toujours à mettre à jour en fonction d’une annonce précise)

Impression positive

Organisation, opérationnalité, personnalité

 

A éviter

Indiquer sa taille, son état de santé, son numéro de sécurité sociale

Monsieur/Madame devant son prénom

Papier de couleur ou quadrillé

Texte manuscrit

Ratures, fautes d’orthographe

Marges inégales

Trop de typographies (polices) différentes

Répétitions

 

4. Consulter les offres d’emploi territorial

 

Une fois le CV mis à jour, faut-il encore savoir où trouver les offres d’emplois proposées par les collectivités territoriales (communes, conseils généraux, conseils régionaux et tous les établissements publics rattachés, communautés de communes, communautés d’agglomérations, communautés urbaines, syndicats intercommunaux, centres communaux d’action sociale)

 

Plusieurs sites sont incontournables pour votre recherche d’emploi :

 

Cap Territorial

De nombreux Centres de Gestion publient les offres d’emplois des collectivités de leur département sur ce site.

Vous avez la possibilité de déposer votre CV en ligne et de sélectionner les types d’offres qui vous intéressent ainsi que les zones géographiques pour lesquelles vous êtes mobile.

Pour vous aider lors de votre inscription et optimiser vos chances d'être sélectionné, cliquez-ici

 

Fédération Nationale des Centres de Gestion

 

Les sites des Centres de Gestion

 

La majorités des collectivités proposent leurs postes sur leur site Internet :

Conseil Régional de Franche-Comté

Conseil Général du Doubs [Conseil Général du Doubs

Ville de Besançon

Ville de Montbéliard

 

De nombreux journaux et les sites Internet qui leur sont associés existent. Certains traitent de l’actualité dans la fonction publique territoriale dans son ensemble, d’autres sont spécialisés dans une filière précise :

 

La Gazette des communes (hebdomadaire)

La lettre du Cadre Territorial (bimensuel)

Le Monde supplément économie (Quotidien (supplément du mardi)

 

- Pour les métiers techniques

Techni-cité (Bimensuel)

Le moniteur des Travaux Publics (hebdomadaire)

 

- Pour les métiers culturels

Télérama (hebdomadaire)

Livre Hebdo (hebdomadaire)

 

- Pour les métiers sociaux

Les Actualités Sociales Hebdomadaire (hebdomadaire)

La Gazette Santé-Social (mensuel)

 

- Pour les métiers du sport

Acteurs du sport (mensuel)

 

- Pour les métiers de la police

Les Fiches pratiques de la police territoriale (mensuel)

 

5. Rédiger votre lettre de motivation et adapter votre CV en fonction de l’offre visée

 

Même si beaucoup de cabinets de recrutement avouent ne plus la lire…

Même si elle passe souvent en deuxième position après le CV…

Même si elle ne constitue plus l'étape décisive dans le recrutement…

La lettre de motivation reste encore indispensable dans un dossier de candidature : elle forme un couple inséparable avec le CV.

 

Une lettre se construit selon le schéma : le Vous, le Moi, le Nous.

- Vous : Montrer que vous avez bien saisi la nature du poste et du profil recherché (analyse de l'offre).

- Moi : Prouver que vous êtes fait pour le profil recherché. Donner un exemple, que ce soit dans votre formation et/ou dans votre expérience professionnelle.

- Nous : C'est ici qu'il va falloir démontrer que vous avez une place au sein de cette collectivité en s'appuyant sur ce que vous avez dit dans les deux premières parties.

 

Sans rentrer dans les détails, il y a tout de même quelques pièges à éviter pour la rédaction d'une lettre de motivation :

- Une lettre trop longue : une seule page suffit. Ecrivez des phrases courtes et ne dépassez pas 4 paragraphes.

- Un panégyrique : le but n'est pas de flatter le recruteur en lui écrivant " vous êtes leader sur le marché ", mais de lui proposer vos services.

- La redondance avec le CV : la lettre met en valeur votre personnalité et vos compétences par rapport à un poste précis. Le CV se contente de retracer votre parcours.

- Une lettre qui n’est pas adressée à la bonne personne : renseignez-vous sur l’autorité territoriale, adressez le courrier à la bonne personne (s’agit-il de Madame le Maire, Monsieur le Maire, Monsieur le Président ?) et restez formel dans votre lettre (ne pas appeler Monsieur le Maire par son nom (même si vous le connaissez) mais bien par sa fonction)

 

Lorsque vous répondez à une offre publiée par une collectivité ou un établissement public, il convient également d’adapter votre CV au poste proposé :

- Mettre en évidence les compétences que vous avez acquises et qui sont demandées pour le poste

- Etre transparent sur les périodes d’ « inactivité » (congés maternité, période de préparation de concours, maladie...) pour éviter que le recruteur se dise que vous avez des choses à cacher

- Rester très succinct sur les expériences qui n’ont aucun rapport avec le poste demandé

 

Et surtout respectez la date limite de candidature !

 

6. Relancer les collectivités

 

Après avoir envoyé sa candidature, il est de bon ton de s’assurer que le futur employeur l’a bien reçue. Si vous n’avez pas reçu de réponse dans les deux semaines après l’avoir envoyée, vous pouvez par exemple passer un coup de téléphone à la collectivité ou l’établissement public pour connaître les avancées de la procédure de recrutement qui vous concerne.

 

Conseils :

Etre clair au téléphone, rappeler la référence de l’offre pour laquelle vous avez candidaté et le nom de la personne référente pour le recrutement.

Toujours rester patient et poli, même si la collectivité tarde pour répondre à votre candidature.

 

Erreurs à éviter :

Harceler la collectivité pour connaître les suites du recrutement alors que la date limite de candidature n’est pas encore passée

 

7. Se préparer aux entretiens de recrutement

 

C'est l'étape la plus importante ! Il ne faut pas perdre de vue que c'est l'entretien qui permet de décrocher un emploi. Toute votre préparation, votre CV et la lettre de motivation n'ont pour but que de décrocher un entretien.

 

Conseils :

- Donnez-vous préalablement une culture territoriale :

Il est indispensable que vous vous renseigniez sur les collectivités territoriales auprès desquelles vous postulez afin de mieux construire votre lettre de motivation et de mieux préparer votre entretien d'embauche.

Nous vous conseillons vivement de visiter directement le site de la collectivité qui vous intéresse pour mieux la connaître.

Au delà de cette connaissance le recruteur exigera de la part du candidat une culture territoriale de base. Vous pouvez l’acquérir en lisant la presse spécialisée et même en rencontrant des responsables de secteurs qui vous intéressent… et pourquoi pas le Maire de votre collectivité ou un de ses collaborateurs, selon vos connaissances…

- Préparez-vous :

Attention, n'apprenez pas votre argumentaire par cœur et soyez spontané face à votre interlocuteur.

- Soignez votre tenue :

C'est la première impression que vous donnez de vous. Une tenue négligée vous desservira !

- Arrivez à l'heure :

Voire 5 à 10 minutes à l'avance, mais jamais plus !

- Ayez la poignée de main ferme

Ne prenez pas place dans le bureau du recruteur, attendez qu'il vous y invite. Si vous prenez des notes, demandez l'autorisation.

- Souriez

regardez toujours votre interlocuteur dans les yeux

- Posez des questions

Ne restez pas passif. Participez activement à l'entretien en montrant que vous vous intéressez à l'entreprise et au poste. Si une question ne vous semble pas claire, n'hésitez pas à demander à votre interlocuteur de vous la reformuler.

- Evitez les extrêmes.

Ne soyez pas trop modeste, ni même trop sûr de vous.

 

Vous pouvez êtes reçu par une ou plusieurs personnes, ensemble ou séparément. Vous aurez généralement face à vous :

- le maire ou le président (ou un de ses adjoints ou vice-président),

- le directeur général ou le directeur général adjoint et/ou le responsable de service,

- le directeur des ressources humaines

 

Comme dans le privé, les procédures de recrutement se modernisent dans les collectivités locales. La collectivité peut également faire appel à un prestataire spécialisé dans le recrutement, utiliser des tests, …

 

8. Acquérir de l’expérience dans les collectivités en effectuant des remplacements

 

Les collectivités locales peuvent avoir recours au Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Doubs afin de remplacer leurs agents absents ou pour un renfort temporaire en personnel.

 

A la manière d'une agence d'intérim, le Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale met à disposition de ces collectivités le personnel compétent et rapidement opérationnel.

 

Les compétences recherchées sont nombreuses:

- métiers techniques en tous genres (espaces verts, menuisiers, plombiers, permis poids lourds, ...)

- métiers administratifs (comptabilité publique, état civil, ...)

- métiers de la petite enfance (puériculture, écoles maternelles, ...)

- métiers du sport (maître nageur sauveteur, ...)

- ...

 

Si votre profil correspond à ces besoins, n'hésiter pas à postuler en procédant aux 2 démarches suivantes :

 

1. envoyer votre CV et votre lettre de motivation à :

Monsieur le Président

Centre de gestion du Doubs

Service Missions Temporaires

50 avenue Wilson - CS 98416

25208 MONTBELIARD CEDEX

 

2. déposer votre CV en ligne sur www.cap-territorial.fr

 

 

9. L’après recrutement

 

Vos démarches ont abouti, vous avez trouvé un emploi : bravo !

 

La nomination à un grade de la fonction publique territoriale intervient normalement en qualité de stagiaire. Le stage est une période probatoire qui équivaut à une période d’essai et de formation, durant laquelle les aptitudes professionnelles de l’agent sont évaluées. La période de formation a pour objectif de favoriser l’intégration du stagiaire dans l’environnement professionnel territorial. Elle est assurée par le Centre National de la Fonction Publique Territoriale C’est à votre employeur d’accomplir les démarches d’inscription.

 

A l’issue du stage d’une durée en principe d’un an, la collectivité employeur décide soit une titularisation, soit une prorogation de stage, soit exceptionnellement, un licenciement.

 

Attention ! Un agent stagiaire ne peut pas muter dans une autre collectivité. La mutation ne concerne que les fonctionnaires titulaires, les stagiaires en sont exclus.

 

Dès votre nomination stagiaire, pensez à informer le centre de gestion organisateur du concours, afin de mettre à jour la liste d’aptitude.

 

La carrière d’un fonctionnaire commence à la titularisation… en savoir plus

 

Agent
Collectivité

Rechercher sur le site